8 Décembre 2015

Système

L’architecture du système est constituée des composantes suivantes :

  • un segment spatial, le satellite MicroCarb, comprenant :
    • une plateforme basée sur la filière Myriade,
    • un instrument (spectromètre passif),

  • un segment sol de contrôle (MIGS), reposant sur des éléments partagés avec d’autres missions :
    • un centre de commande-contrôle (CCC) commun aux filières Myriade et Proteus,
    • des communications en bande S et bande X utilisant le réseau de stations terrestres multi-missions à 2 GHz et 8 GHz du CNES, et un réseau de transmission de données
    • des ressources supplémentaires rendues disponibles par les services multi-missions du CNES : service de gestion des débris, centre d’orbitographie opérationnelle COO et la salle de contrôle principale,

  • un simulateur du satellite destiné aux essais et à la qualification du système,

  • un segment sol dédié à la charge utile (PLGS), comprenant :
    • un centre de gestion de la charge utile, responsable de la surveillance et du contrôle de l’instrument (PLOC),
    • un centre de traitement et de gestion des données scientifiques de la mission (PLDP),
    • des centres d’expertise des produits scientifiques (SPEX) chargés de la surveillance de la qualité de ces produits,

  • un service de lancement, comportant :
    • l'emport du satellite Microcarb à bord d’un lanceur,
    • les services associés au lancement.

bpc_microcarb-systeme_fr.png

Les traitements de données utilisent des informations exogènes telles que celles fournies par le centre de météorologie européen.

Les données de niveau 3 et 4 sont élaborées et diffusées via le pôle thématique atmosphère.

Les opérations de calibrations déroulées lors de la mise en fonctionnement ou en routine utilisent les données des stations de mesure atmosphérique au sol du réseau TCCON.

Publié dans :